INCLUSION SOCIALE

L'ÉCOLE

LE PUBLIC SCOLAIRE

L'Opéra de Lyon accueille chaque année de 10.000 à 12.000 écoliers et collégiens à des représentations organisées sur le temps scolaire, ainsi que 3.000 lycéens et apprentis de la région Rhône-Alpes à des représentations en soirée. Cette action s’adresse en priorité à des élèves venant d'établissements en réseau de réussite scolaire, de lycées professionnels et de zones rurales.

 

« DES ARTISTES À L'ÉCOLE » (septembre 2014 – juin 2016)

Après le projet « L’Opéra à l’école », et fort du constat que la présence artistique au sein de l’école et sur les temps périscolaires favorise le plaisir de l’apprentissage, l’acquisition des connaissances et le mieux vivre à l’école, l’Opéra de Lyon poursuit son engagement dans le cadre des activités périscolaires (maisons de l’Enfance Anatole France, Jolliot Curie, Parilly et Louis Pergaud) et au collège Elsa Triolet du plateau des Minguettes à Vénissieux. Le projet puise à la fois dans des esthétiques relevant du folklore (grâce à un collectage de danses et de chants auprès des enfants et de leurs familles) et dans le répertoire savant, pour construire par le biais d’ateliers un opéra à numéros intitulé Jour d’école qui a fait l’objet d’un long métrage « faux documentaire » sur la place de la liberté de créer à l’école. Le projet a été l’occasion pour les enfants, les animateurs et les enseignants de se familiariser avec l’Opéra de Lyon.

Pour plus d’information sur les projets «Des artistes à l'école et  Jour d'école »

 

« HOP HOP OPÉRA ! »

Résidence d’artistes à l’école Bordas (8e arrondissement de Lyon) lancée en 2014, « Hop hop opéra ! » enrichit par une approche créative et ludique les projets de classes et contribue au développement de l’enfant en suscitant la curiosité, l’écoute et l’observation sensibles, l’échange et le partage. Les élèves du cycle 3 (CE2 au CM2), accompagnés par leurs enseignants, participent à des ateliers de danse et de musique en classes animés par deux danseuses et une musicienne-percussionniste de la compagnie Arcosm. Des ateliers de Bande dessinée avec une auteur de BD sont également proposés à une classe de CE2. Les ateliers sont enrichis par un parcours de découverte de l’Opéra (visites du bâtiment, des ateliers, répétitions publiques, rencontres avec des artistes et techniciens permanents, venue à un spectacle de la saison). Le projet favorise la maîtrise par les élèves d’un langage commun sur la danse et la musique.

Pour plus d’information sur le projet « Hop hop opéra ! »

 

LA MAÎTRISE DE L’OPÉRA

En 1993, l'Opéra de Lyon a signé une convention avec le Ministère de l'Education nationale pour aménager l'emploi du temps d'écoliers et collégiens du CE1 à la 3ème et leur donner la possibilité de s'investir dans une activité culturelle. Actuellement, ce sont 118 élèves de l'école Gerson, du collège et du Lycée Ampère qui bénéficient de ce dispositif. Pour les élèves de la 2nde à la Terminale, les emplois du temps ne pouvant être aménagés, les élèves sont inscrits dans l'établissement de leur choix et les cours d'art lyrique ont lieu durant leur temps libre. Depuis 2004, l'Opéra de Lyon ouvre progressivement sa Maîtrise à une plus grande mixité sociale : pour la favoriser il mène des actions de communication, de sensibilisation et d’accompagnement des enfants et de leurs familles (prise en charge des transports, location de piano, accompagnement scolaire…). Les résultats obtenus jusqu'à présent sont probants ; l’objectif est de maintenir un taux d’environ 30% d’élèves des Pentes et de Vénissieux dans le cursus de la Maîtrise. Une ouverture à de nouveaux territoires en Politique de la Ville (Bron, St Fons), est actuellement à l’étude avec les pouvoirs publics et les partenaires.

LES PROJETS PARTICIPATIFS

LE TRAVAIL AVEC LES AMATEURS

Les projets de création artistique et de découverte culturelle à destination de publics « cibles » (quartiers prioritaires de l’action culturelle : Vénissieux, Lyon 1er et Lyon 8ème ) répondent à un enjeu de mixité sociale. Ils créent une rencontre centrée sur la création d'une forme spectaculaire. Les projets menés jusqu'à présent ont suscité une grande mobilisation (entre 150 et 350 participants amateurs par projet). Participer à la fabrication d'un spectacle permet aux participants de mieux comprendre la nature de l’opéra, contribue à valoriser et redynamiser leurs parcours de vie. Ces projets fédèrent les équipes internes, et contribuent au rayonnement local, national et européen de l’Opéra. Ils s'inscrivent dans un temps long (entre 1 et 3 ans), et sont pilotés par des équipes artistiques et de coordination dédiées. Ils sont financés en partie par le mécénat.

Pour plus d'information sur les projets participatifs.

 

LES PERSONNES VULNÉRABLES

L'Opéra de Lyon propose à des personnes isolées ou fragilisées, de participer à certains des projets participatifs qu'il met en place. Cet accompagnement s'appuie notamment sur des partenariats avec des relais professionnels diversifiés : milieu scolaire, associations de quartier, MJC et centres sociaux, structures sociales (associations d'insertion, structures d'accueil et d'hébergement...), milieu judiciaire.

Pour plus d'information.

 

LES MILIEUX CARCÉRAL & HOSPITALIER

L’Opéra de Lyon propose des représentations, des concerts et des ateliers de pratiques artistiques dans les milieux carcéral et hospitalier. Plusieurs fois par an des musiciens de l'Opéra donnent des concerts à l'hôpital Saint Joseph Saint Luc (7e arrondissement de Lyon), dans les services de soin et dans l'atrium de l'hôpital. Un partenariat a vu le jour entre le centre Hospitalier Saint Jean de Dieu et l’Opéra en 2013 et avec les Hospices civils de Lyon en 2015. L’Opéra s’investit également dans les établissements pénitentiaires depuis 2006. Musiciens, choristes, chefs d’orchestre, danseurs, techniciens de l’Opéra ont œuvré à présenter des formes artistiques variées depuis plusieurs années.

Pour plus d'information :

L'Opéra de Lyon et l'hôpital

L'Opéra de Lyon et la justice

LE HANDICAP

ACCUEIL DE SPECTATEURS EN SITUATION DE HANDICAP

Des emplacements spécifiques sont prévus au parterre dans différentes catégories pour les personnes à mobilité réduite en fauteuil. Une amplification du son est proposée pour les personnes bénéficiant d’une assistance auditive, sur un grand nombre de places en grande salle. Les spectateurs en situation de handicap bénéficient par ailleurs du tarif réduit sur présentation d’une carte d’invalidité (places à 10€ ou 50% de réductions sur les catégories A, B et C). Dans le cas où la carte d’invalidité mentionne le « besoin d’accompagnateur », ce dernier bénéficie également du tarif réduit.

En mai 2016, une représentation des opéras Iolanta et Perséphone a été proposée en audiodescription pour des publics malvoyants ou aveugles. Un dispositif de voix-off a fait entendre une traduction des dialogues, une description des décors et des déplacements des interprètes sur la scène ; il a été proposé en collaboration avec l’association Accès Culture. A cette occasion, un programme de soirée a été imprimé en braille et un autre en gros caractères.

Plusieurs projets sont à l’étude pour augmenter l’accessibilité de l’Opéra aux spectateurs porteurs de handicap : visites guidées adaptées, mise aux normes du site internet et refonte de la page web sur l’accessibilité, notamment.

Pour plus d'information.

 

OPÉRA CÔTÉ COURS ET OPÉRA MIX

Depuis dix ans la création d'un spectacle réunit chaque année des enfants handicapés, des écoliers des Pentes de la Croix-Rousse, et des artistes de l'association Eolo. En constante évolution, le projet Opéra côté cours s'enrichit chaque année des expériences et des propositions de ses acteurs. Pour la saison 2015/2016, l'Opéra de Lyon propose à quatre classes un projet autour de l’opéra Brundibár de Hans Krása, présenté en avril 2016 au Théâtre de la Croix Rousse.

L’Opéra de Lyon s’associe depuis plusieurs années aux musiciens de l’Arbre à Trois Têtes pour mener le projet Opéra Mix.  En 2014/2015 le projet réunit une classe de 4ème de la Cité scolaire René Pellet (Villeurbanne) et une classe de 5ème du Collège Paul Eluard (Vénissieux) travaillent autour d’un opéra programmé dans la saison. Les élèves découvrent également les coulisses de l’opéra par une visite du bâtiment et des ateliers de costumes. Le projet est surtout l’occasion d’une rencontre entre les classes, d’un travail de sensibilisation au handicap, et d’un partage autour de leurs créations lors de séances communes. Les ateliers conduits en classe tous les 15 jours donnent lieu à une restitution à l’Opéra.

Pour plus d'information :

Opéra côté cours

Opéra mix

 

EMPLOI DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

En 2015, l’Opéra de Lyon a noué un partenariat avec l’association « La Traboule » afin d’accueillir un stagiaire en situation de handicap pendant trois mois au service « accueil du public ».

Il met actuellement en œuvre, en partenariat avec les représentants du personnel, un dispositif d’accompagnement personnalisé des collaborateurs rencontrant une gêne sur leurs postes de travail liée à un problème de santé. Le cabinet indépendant EPITH (Evolution Professionnelle, Insertion et Travailleurs Handicapés) spécialisé dans le mieux être au travail, a été choisi pour accompagner les personnes concernées : diagnostic personnalisé, assistance dans les différentes démarches et/ou obtention d’aides, etc. C’est ce même cabinet qui avait animé les journées de sensibilisation et de formation organisées en 2014.

Enfin, l’Opéra de Lyon continue de communiquer ses offres d’emploi auprès des candidats en situation de handicap, en partenariat avec Cap Emploi et EPITH.

L'ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE

En 2015, l’Opéra a réalisé pour la première fois un diagnostic sur les questions d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. En 2016, l’Opéra poursuit cette discussion avec la commission « égalité professionnelle ». 

Ce diagnostic permet de faire un état des lieux et d’analyser la situation respective des femmes et des hommes à l’association, et sert de support de réflexion à la définition d’éventuelles actions à mener pour aller vers l’égalité professionnelle.